Spécialiste de l'immobilier en Occitanie
30 Déc

Profitez de la remontée des taux d’usure pour acheter une villa à Bram !

Vous souhaitez acheter une villa à Bram ? Les taux d’usure pour le 1er trimestre 2021, taux maximum au-delà desquelles une banque n’a pas le droit de prêter, ont été publiés au Journal Officiel du 26 décembre. Et bonne nouvelle : ils remontent ! Ceci est non seulement une bonne nouvelle pour le marché immobilier en 2021, mais cela devrait vous permettre de réaliser votre projet plus facilement !

Pourquoi le taux d’usure peut entraîner des refus de prêt ?
En période de baisse de taux, cela ne pose de problème, mais c’est lorsque les taux remontent qu’il y peut y avoir un effet ciseau excluant mécaniquement des emprunteurs… « En 2021, rien n’indique que les taux de crédit immobilier risquent de remonter… Tant que la situation économique liée à la crise sanitaire restera celle-là, avec une inflation très basse et une faible croissance, la Banque centrale européenne devrait maintenir sa politique accommodante et donc un contexte de taux globalement bas. En outre, les banques ont pour 2021 des objectifs de production de crédits équivalents à ceux de 2020, ce qui devrait les conduire à maintenir une politique de taux attractifs pour capter de nouveaux clients », explique Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

Et elle ajoute : « Cette remontée du taux d’usure, dans un contexte de taux actuellement stables ou en légère baisse est une bonne nouvelle, car cela va redonner de l’air au marché : il y a un an de nombreux refus de prêts étaient liés au niveau historiquement bas des taux d’usure, puis à un manque d’apport ou un endettement trop élevé en lien avec les recommandations du HCSF. Combinée à la hausse du taux d’endettement et l’allongement de la durée de prêt maximale, cette remontée des taux d’usure devrait permettre à certains emprunteurs d’obtenir plus facilement leur crédit, à condition bien sûr qu’ils soient finançables.»

Bon à savoir : les taux d’usure sont calculés sur les taux effectivement pratiqués lors du trimestre précédent… Il y a donc un décalage de 3 mois entre la réalité des taux proposés et ceux ayant servi de référence au calcul des taux d’usure.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée