Spécialiste de l'immobilier en Occitanie
28 Sep

On n’achète plus une maison à Bram sans un bon apport !

Malgré la crise du Covid, le 1er semestre 2020 a confirmé l’intérêt des ménages emprunteurs pour l’achat d’une résidence principale ! Seul bémol, les conditions d’emprunt se sont resserrées en raison du maintien des mesures du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) pour restreindre l’accès au crédit. Le HCSF veut en effet limiter l’endettement à 33 % des revenus. Cela signifie que l’ensemble des charges de remboursement (mensualité de crédit à venir et autres crédits en cours) ne doit pas dépasser 33 % des revenus nets imposables.

Vous avez une maison à vendre à Bram ? Attention : du fait de ces restrictions, la rentrée est marquée par une légère rétractation de la demande malgré des taux qui restent très bas et qui le resteront pendant encore longtemps. Alors, ne tardez pas à la mettre en vente. Faisons le point.

Pour suivre les recommandations du HCSF sur le taux d’effort, les établissements de crédit limitent les prêts aux ménages qui ont un trop faible apport personnel. « De plus en de plus nos clients ont recours à l’aide familiale pour compléter leur apport et diminuer ainsi le montant emprunté et l’endettement … Notamment ceux qui veulent acheter dans les grandes villes et ont besoin d’un apport suffisant pour compléter leur crédit et acheter la surface nécessaire pour y vivre sans faire exploser leur taux d’endettement. Parfois 10 000 € suffisent à faire la différence sur un dossier et faire repasser l’endettement sous la barre des 33 %. Ça vaut le coup de demander !», explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

Bon à savoir : depuis le 30 juillet et jusqu’au 30 juin 2021, les parents, grands-parents ou arrière-grands-parents peuvent faire une donation de 100 000 € sans être soumis aux droits de succession, au profit d’un enfant, petit-enfant ou un arrière petit-enfant, pour financer la construction de sa résidence principale ou des travaux de rénovation énergétique de celle-ci.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée